Comme chaque année, Solidarité Mondiale Verviers  accueille un partenaire du Sud soutenu par l’ONG du MOC. Du 26 mars au 2 avril 2014, nous avons eu le plaisir de recevoir un acteur de changement guinéen, Monsieur Aliou Keita, représentant de « Dynamic-Mutualiste ; dont le but est de développer le mouvement mutualiste dans la zone de Mamou, en Guinée-Conakry.

Durant cette semaine, notre partenaire a rencontré les organisations et les services de notre Fédération afin de mieux appréhender la réalité du terrain  et de constater nos diverses actions menées en vue d’une société plus juste et plus solidaire. Ainsi, Aliou a découvert le travail syndicaliste de la CSC. Il a participé à une réunion des jeunes de la JOC[1] (le groupe « FLU »). Il s’est entretenu avec l’ensemble du mouvement socio-éducatif de la Mutualité Chrétienne. Un échange sud-sud a été organisé avec la présence du GRAIM qui a permis d’échanger sur les approches et les contextes. Le lundi 31 mars, il a pu témoigner lors de deux animations coordonnées par le CIEP avec un groupe de stagiaires de Lire et Ecrire et les commis de salle et de cuisine de notre EFT, Croc’Espace. Aliou s’est aussi rendu au sein de notre OISP, le CID.

La conférence mise sur pied par les Equipes Populaires a été l’occasion pour notre partenaire guinéen d’évoquer la situation socioéconomique de la Guinée et le niveau de démocratie. Il a aussi rencontré certains travailleurs sociaux de l’Espace28.

La semaine internationale a été marquée par le lancement de la campagne menée par  Solidarité Mondiale, « Les mouvements sociaux ça bouge » dont l’objectif consiste à valoriser les « acquis sociaux » ou plutôt « les conquêtes sociales » d’ici et de là-bas. Une conférence de presse a été organisée à cet effet pour donner l’opportunité à Aliou de présenter les acquis et les changements opérés grâce au travail effectué sur les mutuelles de santé. Le 1er avril dernier au centre-ville, nous avons sensibilisé les citoyens verviétois sur les défis futurs que doivent relever les mouvements sociaux au Nord et au Sud.

Enfin, il a enregistré une émission à Radio 28 afin de transmettre son expérience en tant que superviseur responsable du bureau de Mamou au sein de son ONG, Dynam.

Ces multiples rencontres ont constitué des opportunités pour notre partenaire de témoigner en tant qu’agent de développement concernant son expérience professionnelle et militante. En d’autres termes, nous avons découvert les différents projets menés par Dynam pour une meilleure protection sociale des populations locales. En effet, Dynam a développé 6 mutuelles de santé afin de favoriser l’accès aux soins de santé de base des communautés guinéennes. Ceci grâce au soutien technique et financier de Solidarité Mondiale. Comprenant très tôt l’importance d’une collaboration entre mutuelles de santé et prestataires de soins, l’ONG « Dynam » a financé les équipements et le stock de médicaments au bénéfice de 6 centres de santé. Un projet d’alphabétisation (le français et certaines langues du pays), plus orienté vers les femmes a été initié pour permettre aux affiliés de pouvoir lire et écrire mais aussi de disposer de plus de personnes ayant la capacité à s’investir dans la gestion des mutuelles de santé.

D’un point de vue  culturel, Aliou a  visité deux villes : Verviers et Liège où il a découvert des lieux emblématiques comme le musée de la laine qui illustre l’histoire industrielle de Verviers. Lors de son passage à la cité ardente, il a eu la chance d’assister à un match de football au Standard avec notre secrétaire fédéral. Il  a goûté  à la cuisine traditionnelle belge et sénégalaise au travers d’un repas bio et local à Croc’Espace ou lors d’une dégustation d’un plat typique sénégalais.

En conclusions, cette semaine internationale a été enrichissante et inoubliable pour toutes les personnes qui ont   rencontré Aliou Keita durant son séjour. Les échanges au niveau des réalités tant au Nord qu’au Sud ont été très bénéfiques pour les militant-e-s de notre mouvement. En effet, cela nous a permis de prendre conscience des difficultés  auxquelles doit faire face la Guinée. A titre d’exemple, beaucoup de  citoyen-ne-s ont été interpellé-e-s par le fait que la Guinée-Conakry constitue un pays riche en ressources naturelles pourtant affecté par une extrême pauvreté. C’est pourquoi, les actions menées par Dynam sur le terrain sont indispensables ! De plus, ces activités interculturelles d’éducation au développement organisées dans ce cadre, consolident davantage la solidarité entre les mouvements sociaux d’ici et de là-bas et renforcent nos conquêtes sociales  pour un  monde  plus juste et équitable.

 

Remerciements à toutes les personnes ayant contribué au succès de cette semaine internationale : aux membres de Solidarité Mondiale Verviers, à la famille d’accueil de notre partenaire (Georges et Marie-Paule Hardy), à Croc’Espace, à Lire et Ecrire et à Radio 28.

 

 

 

Pour le groupe de travail « Solidarité Mondiale » du MOC Verviers,

Elodie Vanmechelen.

Permanente CIEP.

 


[1] Jeunesse Organisée Combattive.