Le MOC suit attentivement les négociations entre le PS, le cdH et le FDF en vue de former des majorités au niveau régional. Il salue dès maintenant la volonté des trois formations politiques de porter un programme à caractère progressiste en associant les forces vives, dont les partenaires sociaux, pour travailler à l’essor des Régions et à la prospérité de ses habitants.

Cependant, le Mouvement s’inquiète des perspectives budgétaires telles qu’établies par la Banque nationale tablant sur un déficit de 2,8% du PIB en 2015 ce qui nécessiterait d’effectuer des économies de 14 milliards d’euros d’ici 2017. En outre, une partie de ce déficit devrait être supporté par les Communautés et Régions. Or, ces dernières doivent déjà intégrer le transfert de compétences réalisé sans l’entièreté des financements. La Région wallonne va devoir économiser 760 millions d’euros d’ici 2016 ce qui pourrait entraîner tout simplement le gel de certaines dépenses.

Pour le MOC, les Régions doivent pouvoir utiliser leur autonomie et revisiter l’ensemble de leur fiscalité afin de renforcer son équité, son efficacité et son rendement.

Pour en savoir plus, veuillez lire notre communiqué de presse complet ici.

LG_QUADRI_bas