La ville de Verviers fait partie des 65 communes de la Fédération Wallonie Bruxelles se sont déclarées « Commune Hospitalière ». Dans ces différentes communes, des comités associatifs et citoyens comme le nôtre se sont mobilisés afin d’encourager la signature de la motion. En effet, le 10 janvier 2018, le conseil communal verviétois de la précédente législature a pris des engagements via le vote de cette motion « Commune hospitalière ».

Par ce vote, le précédent Conseil communal s’est engagé à prendre une série de mesures pour faciliter l’accueil et l’intégration des personnes migrantes au sein de notre commune. Ce vote est le fruit l’un long processus qui a mobilisé beaucoup de nos citoyen.e.s. Cette démarche montre à quel point l’accueil digne et respectueux des droits humains fondamentaux est une préoccupation majeure des citoyen.e.s.

Dans le cadre de la première année anniversaire de la signature de la motion, notre collectif d’associations, de citoyens et d’organismes mobilise les citoyens lors du premier conseil communal de cette année 2019 afin d’encourager la poursuite des engagements pris les anciens élu-es. En effet, Lors de l’assemblée citoyenne du 25/09 de mobilisation autour de « Verviers, commune Hospitalière », à l’image de ce qui se passait dans d’autres communes, nous avons tous signé un courrier à destination de nos nouveaux élus locaux et avons convenu que nous remettrions tous les courriers signés lors d’une interpellation à un des premiers Conseils communaux.

Dès lors, le 28 janvier prochain, nous nous réunirons devant l’hôtel de ville afin d’interpeller le nouveau conseil communal et remettre à ses membres, la centaine de courriers signés par de nombreux citoyen.ne.s illustrant la demande suivante à nos nouveaux élu-es :

– « Que les engagements de la motion soient repris dans la Déclaration de Politique Générale

– Que vous usiez de votre droit, durant cette nouvelle mandature, pour promouvoir les engagements pris, faciliter leur suivi et leur mise en œuvre. Un travail de concertation et une co-construction a été initiée avec le Comité associatif et citoyen de suivi de la motion, en matière de formation du personnel communal, d’amélioration de l’accueil, de respect des procédures et des droits et de protection des droits fondamentaux des personnes sans papiers. Je souhaite vivement que cette collaboration se poursuive et se renforce sous cette mandature, et qu’elle aboutisse à des actes traduisant concrètement la motion votée » (extrait du courrier adressé à nos nouveaux élu-e-s).

En outre, à travers cette action de mobilisation citoyenne, notre collectif s’assure que les engagements de la motion soient repris au sein des nouvelles majorités. De plus, nous souhaitons être associés à leur suivi et collaborer en bonne intelligence avec le conseil fraîchement composé.

Rendez-vous le 28 janvier prochain à 19h30 devant l’hôtel de Ville.